Ce que vous ne saviez pas sur moi (épisode 4) : je suis déjà maman

Certains pourraient être surpris par cette nouvelle, car dans certains de mes billets, aucune information à ce propos ne transparaît. Mais oui, je suis déjà la maman de Chloé, une adorable petite fille qui aura bientôt 4 ans. A 24 ans, mes études étaient terminées, et ayant été avec mon chéri depuis 4 ans, je me suis lancée dans la vie de famille. Après une année pour profiter d’une vie de couple, on s’est finalement décidé d’avoir un enfant, et notre petite Chloé est arrivée comme un merveilleux cadeau dans notre vie. Pour les petits malins qui calculeront mon âge, j’aurai très bientôt 30 ans, ou trois devant, comme on dit !

Une décision mûrement réfléchie

Heureusement, j’ai eu la chance d’avoir pu choisir avec qui, quand et comment. Ben oui, beaucoup n’ont malheureusement pas cette chance dans la vie, et deviennent maman un peu trop tôt, ou un peu tard, voire même sans mari. Je jugeais ma situation idéale pour avoir un enfant, contrairement à certaines personnes (pas mes parents) qui me voyaient toujours comme la petite fille qui jouait à la poupée. Alors, comme tout le monde le sait trop bien, les gens auront toujours quelque-chose à redire de votre situation. Ne faites pas l’erreur de les écouter ! Soyez heureuse pour vous, et non pas pour eux ! Bref, on a pris la décision, et on s’est lancé dans cette fabuleuse aventure que d’être parents.

L’âge idéal pour faire un bébé ?

D’autant plus qu’à 25 ans, j’étais dans l’âge idéal pour faire un bébé. Comment ça ? Alors forcément, il est clair que faire un bébé ne s’improvise pas. Et bien entendu, je me suis renseigné notamment sur l’âge idéal pour faire un enfant. Résultat des courses : il se trouve que la fertilité décroîtrait rapidement avec l’âge, et que la probabilité d’avoir un enfant serait de 25% par cycle à 25 ans, contre 12% par cycle à 35 ans, et 6% à 40 ans ! C’est clair, de tels chiffres font aussi réfléchir, ce qui a aussi donné un petit coup de boost à notre décision. Bon c’est sûr que je suis un peu hypocondriaque aussi ayant eu pas mal de souci de santé étant jeune. J’ai même passé des journées entière sur les forums ou sur des sites de santé comme mpedia pour découvrir toutes les maladies que mon futur enfant pourrait avoir. Mais ça ne m’a pas freiné.

Faire une croix sur notre vie de jeune adulte ?
Parmi les « avertissements » auxquels j’ai eu droit, si je me lançais dans mon projet de devenir maman à 25 ans, c’est qu’à un tel âge, on devrait encore vivre pleinement notre vie de jeune adulte.

Autrement dit, que cette vie (sorties, fêtes, relations, etc.) pourrait me manquer une fois dedans, et que je ressentirais un certain goût d’inachevé. Alors oui, il peut y avoir une part de vérité dans tout cela. Mais dans mon cas, j’ai déjà trouvé mon âme sœur alors pourquoi en chercher d’autres ? Pourquoi accumuler les relations qui risqueraient de briser celle qui vous va déjà parfaitement ? Et ce n’est pas non plus le fait de ne pas pouvoir sortir plus souvent qui me rendra malheureuse, donc…

Bref, à presque 30 ans, Alice est déjà une maman, et ne souffre d’aucun sentiment d’inachevé. Au contraire, c’est une maman épanouie, et sa petite famille la rend heureuse et fière chaque jour !

This entry was posted in My life.

Laisser un commentaire