J’ai changé de femme de ménage

Depuis quelques temps, les services de ma femme de ménage ne me conviennent plus. Elle travaille pour moi depuis plusieurs années déjà et se permet ainsi de m’imposer de changer le jour de son intervention. Cette façon de procéder, cette mentalité ne me conviennent pas du tout. J’ai donc décidé de la licencier.

Mais pour pouvoir mettre fin à notre contrat d’engagement de service de femme de ménage à domicile, j’ai dû prendre en compte plusieurs procédures. Ce n’était pas facile du tout.

changer de femme de ménage

Une femme de ménage culottée

Mon ancienne femme de ménage a travaillé pour moi depuis près de 3 ans. Il a été convenu depuis toujours qu’elle passe chez moi tous les vendredis. Cela me convenait parfaitement. Déjà parce que je pouvais me sentir bien le weekend dans une maison bien rangée et propre, mais cela convenait également au planning de mon travail.

Un matin, elle s’est permis de m’imposer un changement. Elle a souhaité modifier le jour de son intervention pour mardi, car elle a trouvé un autre travail le vendredi. À ses yeux, c’est donc à moi de faire des concessions. De plus, le mardi ne me convenait pas du tout. J’ai donc décidé de la licencier de suite.

La mise en œuvre de la procédure de licenciement

En faisant appel aux services de cette femme de ménage, je me suis lié à elle par un contrat de travail. La loi exige également une déclaration de sa femme de ménage. Tout cela m’a imposé d’avoir un motif réel et sérieux pour pouvoir rompre cet engagement. Il m’a fallu de plus respecter le Code du travail ainsi que la convention collective applicable à cet emploi. Sans cela, elle aurait pu me demander des dommages et intérêts pour licenciement abusif ou irrégulier.

Quelques conseils

Vouloir licencier votre femme de ménage n’est pas aussi simple que l’on peut croire. Vos appréciations ou vos constatations négatives ne suffiront pas à appuyer votre décision devant les tribunaux. Pour que votre demande soit acceptable, vous devez mettre en avant des faits concrets, tangibles et prouvés. L’idéal serait de faire attester la situation à des tiers. Directrice d’école, voisins ou clients pourront faire l’affaire par exemple.

N’oubliez surtout pas de convoquer votre femme de ménage pour un entretien préalable de licenciement. C’est la première démarche à entreprendre pour être aux normes. Cette convocation se fait par l’envoi d’une lettre en recommandé. C’était une expérience assez pesante, mais indispensable pour mon bien.

This entry was posted in My life.

Laisser un commentaire