Ma première tentative de cuisine à la maison : le flan coco (un échec cuisant)

Je ne sais pas de quel dessert vos p’tits bouts raffolent, mais ma petite puce Chloé, elle adore les flans comme pas possible ! A chaque fois qu’on lui pose la question, à tous les coups çà ne rate pas : « flan maman ! ». Et quel qu’en soit la nature, au chocolat, à la vanille, au coco et j’en passe, du moment que c’est du flan, c’est tout bon !

Une envie de faire plaisir

L’instinct maternel, qu’est-ce que ça vous change une vie ! Moi, qui suis une parfaite nullos dès qu’il s’agit de cuisiner ou de mitonner des petits plats, je me suis surprise à vouloir m’essayer à confectionner du flan ! Rien que pour faire plaisir à mon p’tit bout, et admettons-le pour pouvoir faire la coquette après comme « Quoi, ce flan ? C’est moi qui l’ai fait !! haha ! ».

A la recherche de la recette !

Comme je l’avais dit, je ne m’y connais rien en cuisine même si je prends des cours. Et quant à faire du flan, ce n’est pas du flan pour moi ! MDR, comme dit l’autre ! Bon, tant qu’à faire, mieux vaut le faire dans les règles. Alors, je farfouille sur le net pour découvrir LA recette facile pour débutante ! Et bingo, il y en a justement une au coco, comme Chloé les aime. Je la recopie rapidement sans omettre aucun des détails et astuces expliquées. Et zou, je m’en vais acheter les ingrédients à la superette du coin !

L’étape préparation

Et maintenant, les ingrédients et les ustensiles en main, que l’aventure commence ! Car c’est bien de çà qu’il s’agit, une aventure culinaire ! Super, le temps de préparation est rapide, juste 6 mn. Je m’attelle donc et je suis à la lettre les instructions de la recette, motivée comme pas deux. Je fais mon caramel comme indiqué. Il est dit qu’au sortir du four, il faut pencher le plat dans tous les sens pour répartir le caramel. Bizarrement, mon caramel ne coule pas aussi bien pour pouvoir se répartir tout seul ; donc je l’ai aidé un peu. Après avoir versé mon mélange lait-noix de coco-œufs dans mon bol de caramel, j’enfourne pour 15 mn à température moyenne, comme il est dit.

Le verdict

Je surveille attentivement ma montre et top, à la quinzième minute de cuisson, je fais sortir mon flan du four. Et là, bizarre ! D’abord çà n’a pas la belle couleur sablée de la recette. Elle est plus foncée. Ensuite, la texture n’a pas du tout l’idée qu’on se fait d’un flan ! En principe, un flan est moelleux et onctueux à souhait. Celui-là est tout sec et un tantinet friable presque comme une galette ! Et j’exagère à peine ! Le verdict donc, un échec cuisant pour Alice et son flan au coco ! Chloé en a été si dépitée que remplie de remords face à son enthousiasme ratatiné, je lui ai promis de lui acheter un de ces flans au coco dont elle raffole dès le lendemain !

This entry was posted in My life.

Laisser un commentaire