Quels sont les frais liés à un chien ?

Lorsqu’on décide de recueillir un chien, on n’a pas idée des frais liés à cette adoption qu’après quelque temps. C’était le cas quand j’ai fait entrer chez moi un chien tout mignon?! Depuis, je conseille à tous ceux qui prévoient d’adopter ces animaux de préparer leur arrivée pour qu’ils soient bien accueillis, cela inclut les dépenses financières.

Les frais liés à la nourriture

J’ai remarqué que s’occuper d’un chien n’est pas une chose facile, cela demande du temps, de la patience, et du calme. J’ai dû aussi le réconforter de temps en temps pour qu’il se sente le plus serein possible. À part cela, l’aspect le plus important quand on possède un chien c’est la nourriture, car il faut qu’il s’alimente pour sa survie. J’ai varié son repas en lui donnant des croquettes, des boulettes et du pâté.

Quand je me suis renseigné, le coût de la nourriture varie selon la taille du chien et de la qualité de l’aliment. Donc pour une alimentation industrielle de moyenne gamme pour un animal de moyenne taille, il faut prévoir 50 euros par mois soit 600 euros à l’année. Si je choisis de lui donner une nourriture plus haut de gamme, ce serait le double. J’ai aussi dû acheter une gamelle pour la nourriture et une autre pour l’eau.

Les dépenses liées aux maladies

Au fur et à mesure que le temps passe, j’ai pu constater que le budget maladie varie selon la race, l’âge, et la fragilité du chien. C’est là que j’ai pris la décision de fixer un budget annuel de frais de vétérinaire pour m’assurer qu’il soit toujours en bonne santé et afin d’être une bonne maîtresse. Pour cela, il a fallu allouer près de 200 € pour effectuer les vaccinations annuelles, cela inclut le vaccin contre la rage, toutefois il reste facultatif puisque mon chien sera toujours en France.

Je dois également penser aux produits antiparasitaires en pipette, ces accessoires coûtent en moyenne 8 euros la pipette par mois. En effet, j’ai prévu un budget annuel de 120 euros. Mon chien a aussi besoin d’un vermifuge que j’applique trois fois par an. Pendant une année, je mets de côté 50 euros pour vermifuger mon chien.

Le toilettage du chien

Toiletter son chien est une tâche un peu complexe surtout lorsque le chien s’agite alors qu’il faut le nettoyer régulièrement. J’avais donc besoin d’aide pour les toilettages de mon chien, il n’y a pas de tarif universel en ce qui concerne le toilettage, mais cela dépend de la taille, du pelage du chien et bien également du salon. Une tonte vaut environ 30 euros, l’épilation est à 60 euros, et pour le shampooinage j’ai dépensé 50 euros. À cet effet, je dois prévoir au moins 300 euros juste pour le frais de toilettage. Certes, c’est un montant considérable, mais il est important d’effectuer ce toilettage pour préserver la santé du chien.

Se soucier de son bien-être général

Un chien a besoin d’être dorloté un peu quelquefois afin qu’il se sente entièrement membre de la famille. Pour cela, j’ai mis à la disposition du chien un panier douillet, des jouets. Pour plus de confort, j’ai aussi introduit dans les frais nécessaires un canapé pour chien. J’ai fait tout cela pour qu’il soit plus à l’aise et se sent aimé. J’ai prévu également de faire appel à un pet-sitter pour le garder pendant les moments où je ne serais pas à la maison comme quand je suis au travail. Ainsi, il y aura toujours quelqu’un à ses côtés et il ne sentira jamais seul ni abandonné.

This entry was posted in My life.

Quel est le bon moment pour se marier ?

Trouver le bon moment pour se marier n’est pas une chose facile, car il y a tant d’éléments à considérer. Avant de se lancer, il est important de se poser les bonnes questions. Pourquoi je me marie ? Est-ce que j’en ai les moyens ? Voici des astuces qui pourront vous être utiles pour savoir si c’est le meilleur moment pour décider de vous engager pour la vie.

Quand on est stable financièrement

C’est bien que la décision de se marier ne se prend pas à la légère, il faut être prêt financièrement. Il est au moins plus adéquat que la ou le marié soit capable de s’assumer. Donc avant toute chose, assurez-vous que l’un de vous deux ait une situation pour pouvoir subvenir aux besoins de votre famille sans demander ni à papa ni à maman.

Se marier après avoir trouvé la bonne personne

Il est parfois difficile de savoir si c’est la bonne ou non, mais en tout cas suivez votre cœur. Chercher l’homme de sa vie peut être à la fois facile et complexe, le plus important c’est de pouvoir se faire confiance et compter l’un sur l’autre. Lorsque vous constatez que votre partenaire est prêt à vous soutenir et vous aimer quel que soit la situation alors c’est le bon moment de vous lancer et n’ayez aucune hésitation !

La maturité

Entrer dans le monde du mariage n’est pas comme acheter des bonbons ou quelque chose du genre. Il faut bien être mature et la maturité ne s’évalue pas selon l’âge. Une personne même à 40 ans avec une bonne situation peut être immature et incapable de donner de l’amour. Un individu qui ne sait pas prendre le bon choix. Assurez-vous que vous n’êtes pas parmi celles qui ne claquent pas la porte en cas de dispute. Est-ce que vous arriveriez à supporter les défauts de votre partenaire ? il faut aussi savoir discuter avec l’autre sans se laisser s’emporter.

Connaitre la famille de votre partenaire

Passer du temps avec sa famille vous permettra d’apprendre beaucoup plus sur votre conjoint. C’est là que vous pourriez découvrir des habitudes que vous n’avez pas remarquées auparavant. Ce contact avec sa famille est important, car une fois que vous êtes marié elle deviendra aussi la vôtre. En effet, il vaut mieux la connaitre avant de se lancer pour éviter toutes sortes de problèmes ultérieurement.

Avez-vous un objectif commun ?

La vie à deux ne dépend pas seulement d’une personne donc vous devez bien vous assurer si l’autre veut vraiment s’impliquer dans votre couple. Ainsi, demandez-lui quelles sont ses ambitions. Observez comment il fait pour atteindre ses objectifs, car le mariage est une union pour la vie, donc optez une personne qui sait vraiment ce qu’elle veut et se donne corps et âme pour y arriver pour un meilleur avenir.

Se marier: un engagement à deux !

Un mariage fonctionne bien si les deux personnes s’y mettent à fond. Il faut que chacun soit prêt et pense qu’il a vraiment fait le bon choix et a trouvé celui qui lui correspond. Donc si vous avez déjà pris votre décision, préparez dès maintenant le grand jour. Dénichez tous les accessoires dont vous aurez besoin en visitant la boutique de Juliette. Ainsi, vous serez ravie, car vous aurez le mariage que vous ayez toujours rêvé !

This entry was posted in My life.

Quels sont les manteaux tendances de cet hiver ?

L’hiver pointe déjà le bout de son nez. Il est temps pour vous de vous pencher dans votre dressing pour ne pas être en froid avec la mode cette saison. La pièce indispensable pour cet hiver est bien sûr le manteau. Il se décline sous toutes les formes et sous tous les styles pour vous couvrir dans ce froid. Zoom sur les modèles phares de cette saison.

Le manteau classique

Le premier mot d’ordre est l’efficacité. Etant un manteau à coupe simple qui s’adapte à tous les styles, c’est le must de votre dressing d’hiver. Optez pour une pièce avec le détail qui change tout pour apporter plus de style à votre manteau classique. La ceinture qui se noue à la taille façon trench marquera plus votre silhouette. Un col en fourrure lui apportera plus de chaleur. Osez également les couleurs pastel cette saison pour vous faire sortir du lot dans cet hiver grisonnant.

Le manteau en peau lainée

La peau lainée s’adapte à un look vintage. En peau de mouton retournée ou en fausse fourrure, ce manteau est très confortable à l’intérieur. Il est assez épais pour vous maintenir bien au chaud durant les hivers rigoureux. Fête Impériale vous propose des manteaux réversibles et oversize.

Le caban

Originellement, le caban est cette robuste veste de marin affrontant les intempéries. Actuellement, il se porte en hiver et s’associe facilement à tous types de tenue grâce à sa coupe droite simple. On le rencontre souvent en noir, en bleu marine ou en écru. Vous pourrez porter votre caban avec une paire de jeans brute et un pull à col roulé pour un look décontracté en hiver. Et pour plus « féminiser » le style (le caban étant au départ une veste pour homme), n’hésitez pas à associer votre caban avec une jupe et des bottes.

Le manteau à motifs

Ces dernières saisons, le manteau se veut de plus en plus fantaisiste et apporte beaucoup d’éclat au froid de l’hiver. L’imprimé tartan revient à la mode cette année et se pose sur les manteaux. Il en est de même pour le style floral et le style naturaliste. De quoi ajouter de l’originalité à votre look. Le manteau à imprimé aztèque et le manteau ethnique apporteront quant à eux un coup de jeune à votre tenue, ces motifs étant très tendances cette année.

Le manteau peignoir

Le manteau peignoir est assurément la star de cette saison. L’élégance sera alors à votre portée cet hiver. Mais pour cela, sa matière doit être minutieusement choisie : en laine ou en cachemire. La longueur doit être optimale : version longue pour les femmes élancées, jusqu’aux genoux pour les plus petites. Quant à la couleur, choisissez une teinte intemporelle : gris, beige, noir, etc.

 

This entry was posted in Modasse.

Comment séduire en étant ronde ?

Vos quelques kilos en trop sont un complexe et vous n’avez aucune confiance en vous quand vient le moment de s’habiller pour séduire ? Cela est relativement courant, et pourtant, toutes les femmes ont des atouts à mettre en avant. Mieux, les femmes rondes ont parfois des avantages physiques souvent appréciées par les hommes…

La poitrine, évidemment !

La plupart des femmes rondes ont de la poitrine. Si pour elles, elle est souvent tombante ou avec trop de vergetures, pour la majorité des hommes, c’est un atout au sein duquel ils adorent plonger leur regard. Quand vous souhaitez séduire un homme, mettez-là en valeur. Un décolleté léger ou une poitrine cachée, mais bien remontée par un soutien-gorge ferme, est le meilleur choix.

En revanche, évitez les décolletés trop importants ou les corsets, tout droit sortis de votre collection d’accessoires BDSM… Cela est trop direct et à moins de vouloir uniquement un plan d’un soir, peut effrayer votre cible.

Ne vous cachez plus derrière le noir

Oui, le noir masque un peu les kilos en trop, mais ce n’est pas une raison pour vous habiller comme une vampire. Regardez autour de vous les femmes que vous trouvez jolies et qui ont un poids sur la balance supérieur à la moyenne. Il y a fort à parier qu’elles ne sont pas habillées constamment en noir.

Mettez de la couleur sans ressembler à un atelier de peinture pour enfant. Cela peut même se faire à travers un simple accessoire de mode comme un sac à main ou un beau bijou.

La bonne taille de vêtements !

Une femme avec des formes qui porte des vêtements collants est rarement élégant. Les défauts sont terriblement visibles et surtout, chaque mouvement du corps montre à quel point les habits ne sont pas adaptés. Quand elle se baisse, son dos apparaît largement, quand elle soulève les bras, c’est le ventre qui se dévoile…

À l’inverse, ne choisissez pas deux tailles au-dessus de la vôtre en pensant que textiles amples masquent vos rondeurs. La seule chose que vous réussirez à faire, c’est de donner l’impression que vous ne savez pas choisir votre tenue et que vous n’avez aucune confiance en vous.

Le lissage pour des cheveux de toute beauté en été

Pour séduire et attirer tous les regards cet été, une magnifique crinière douce et lisse est indispensable. Avoir des cheveux bien dressés et soyeux est le désir de toutes les femmes qui veulent impressionner cet été. Rendre des cheveux naturellement ondulés ou frisés en cheveux lisses à tout prix est la grande convoitise de pas mal de personnes. Vous souhaitez également réaliser ce genre de challenge ? Vous avez hérité d’une crinière rebelle et indisciplinée que vous désirez métamorphoser en une chevelure lisse et soyeuse ? Comment faire ? Pourquoi ne pas pratiquer du lissage ? Eh oui, de nos jours, le lissage constitue un traitement populaire et apprécié par beaucoup de personnes disposant de cheveux crépus ou semi-crépus à l’heure actuelle. Le lissage peut être effectué soit chez un professionnel soit chez soi.

Qui peut pratiquer le lissage des cheveux ?

Actuellement, on peut découvrir de nombreux types de lissage, allant de lissage brésilien au lissage français, en passant par le lissage coréen au lissage japonais. Tous ces types de lissages sont appropriés à n’importe quel type de cheveux, qu’il s’agisse de cheveux afros, de cheveux ondulés, de cheveux semi-crépus, de cheveux secs. Le secteur du traitement capillaire lissage regorge à l’heure actuelle de nombreuses marques de produits de soins lissants. Pour ceux qui désirent éradiquer les frisottis, ces produits sont recommandés. Notez que les techniques ainsi que les appareils révolutionnaires afin d’effectuer un lissage sont plus performants et efficaces. La qualité de vos cheveux est améliorée grâce à l’application de soins capillaires lissage. Donc, n’hésitez pas à profiter de l’utilisation de ces produits ainsi que des appareils de coiffure des temps modernes afin de réussir sa coiffure pour l’été !

Faire un lissage chez soi, comment ça se déroule ?

Le lissage est une méthode de traitement capillaire qui peut se faire par soi-même. Il suffit d’avoir tous les produits indispensables ainsi que les équipements de coiffage comme un sèche-cheveux ainsi qu’un fer à lisser. Les démarches de réalisation d’un lissage sont assez simples à suivre. Vous devez vous informer sur des blogs en ligne. Savoir et comprendre toutes les étapes d’application des soins lissants est une étape important si l’on souhaite faire un lissage à la maison. Munissez-vous d’un kit de lissage de qualité. Sur internet, vous pouvez trouver une plateforme de vente de kit performant et efficace afin de vous lisser les cheveux.

Recourir à l’intervention d’un professionnel pour son lissage

Quoi de mieux que de s’adresser à un expert en la matière pour la réalisation de son lissage ? Eh oui, passer par l’intervention d’un coiffeur professionnel expérimenté en lissage permet d’avoir des résultats très satisfaisants. Actuellement, les techniques de lissage sont plus avancées. Si bien qu’un prestataire spécialisé dans le domaine est incontournable. Recourir au service d’un coiffeur professionnel permet d’assurer le rendu de qualité final. Appliquant minutieuse les étapes de lissage moderne, un véritable professionnel vous permet d’avoir l’esprit tranquille sur la réalisation d’un parfait lissage.

This entry was posted in Modasse.

Le chant m’a permis d’avoir confiance en moi

Aujourd’hui, je souhaite revenir sur une passion qui m’anime depuis toute petite et qui a fait de moi la femme que je suis aujourd’hui : le chant. Je me rappelle encore mes solos endiablés dans ma chambre alors que j’avais six ans ou durant les réunions de famille… Et puis, à l’adolescence, comme beaucoup de filles mal dans leur peau, j’ai vu la timidité apparaître.

Alors que je balbutiais à me faire des amis, hésitais à approcher les garçons et ne savais quel sens donner à mes études, mes proches m’ont encouragé à m’inscrire dans une école de musique…

Non, l’école de musique n’est pas stricte !

En arrivant dans l’école de musique, Drums & Co pour ne pas la citer, je m’attendais à avoir des cours strictes dignes de la répétition d’un ballet. J’ai été agréablement surprise de tomber sur des profs cools et très compétents.

Chaque leçon se passait dans la bonne humeur. Chanter devant quelqu’un m’horrifiait. Mais, très vite, ma professeure a su me mettre à l’aise et elle ne critiquait pas, elle conseillait. On se détourne des craintes. Il ne s’agit pas d’oser ou ne pas oser. Chanter est naturel dans ce milieu alors on se reprend quand la note ne passe pas, on modifie les mouvements de la bouche pour sortir des sons plus longs, etc.

La chorale, la meilleure idée que j’ai eue !

Ma professeure m’a conseillé plusieurs fois de m’inscrire dans la chorale. Au départ, je refusais toujours car je ne me voyais pas chanter devant plusieurs personnes que je ne connaissais pas, alors elle m’a dit d’y aller juste pour observer.

J’ai été très bien accueillie et deux personnes m’ont rapidement encouragé à m’inscrire alors qu’elles n’avaient aucune idée de mon niveau. L’entraînement était plus cadré, mais il n’y avait rien de sévère. Plusieurs moments de rigolades ont même émaillé la séance.

Une semaine après, je prenais ma place dans la chorale. Depuis, je n’ai plus quitté les chorales. Commencer par cette voie rend les choses plus simples car vous n’êtes pas seule sur la scène.

Mais, très vite, j’ai eu l’envie de chanter en dehors. Une amie rencontrée dans cette troupe m’a poussé à former un duo. On a chanté plusieurs fois dans des bars et le trac a vite laissé place au plaisir de chanter. Depuis, je me produis régulièrement.

Cette décision d’aller dans une école de musique a fortement impacté le reste de ma vie. Quand on sait chanter devant des inconnus, parler dans un entretien d’embauche ou même échanger avec un client inconnu ne fait plus peur. On a appris à partager et discuter semble normal. Quelque chose qui était hors de portée de l’ado timide que j’étais !

Comment retrouver rapidement un emploi d’assistante ?

Après plusieurs années dans la même société, j’ai décidé de démissionner car le style managérial ne correspondait plus à ma vision de l’entreprise. Autrefois, nous mangions régulièrement ensemble, nous nous aidions et parfois même, faisions des heures supplémentaires sans réclamer quoi que soit.

Mais, un nouveau manager a été mis en place et la pression est apparue. Quitter le travail une heure après était une obligation alors que 5 minutes de retard valaient une réprimande. Chacun s’est vu fixer des objectifs personnels difficilement atteignables et sans aucune visée collective, ce qui a évidemment tourné l’équipe vers l’égoïsme… Mes valeurs n’étaient plus représentées et je suis donc partie.

Une fois ma démission posée, j’ai constaté que le marché de l’assistanat était très concurrentiel. Il y a tellement de jeunes diplômées avec des salaires faibles qu’il m’a fallu aller hors des sentiers battus pour retrouver un emploi.

S’inscrire dans un cabinet, et non à Pôle Emploi !

Pôle Emploi peut être une solution si vous êtes un cariste ou un employé de libre-service, mais dès que vous touchez à des postes avec des responsabilités ou liés au digital, les annonces sont peu nombreuses et le suivi des conseillers inexistant.

N’ayant pas droit au chômage et donc n’ayant aucune obligation vis-à-vis de Pôle Emploi, je me suis tourné vers un cabinet spécialisé dans le recrutement d’assistantes.

Dès mon premier rendez-vous, la consultant m’a présenté des offres qui correspondaient à mon profil : de l’expérience, bilingue, un salaire aux alentours de 32K€ brut annuel…

Après cet entretien, j’ai retrouvé ma motivation de jeune étudiante sortant de la fac !

Soigner sa candidature, même avec un bon CV !

D’emblée, la consultante s’est montrée honnête en me disant que j’avais un beau parcours, mais que des manques criants peuplaient mes documents.

Tout d’abord, mon CV ne mettait pas assez en avant mes résultats obtenus. Quant à ma lettre de motivation, elle semblait trop classique. Je me devais de rajouter des traits de personnalité qui se démarquent et montrer davantage pourquoi je postulais.

Après 8 ans sans candidature, ce n’est pas évident de s’y replonger. En tant qu’assistante, je dispose néanmoins d’une grande expérience dans la rédaction, ce qui me facilite les choses. J’ai également suivi des conseils d’un forum spécialisé sur les assistantes.

Ensuite, le cabinet procède à des tests, ce qui est à mon avis le facteur clé. J’ai obtenu d’excellents résultats qui ont été montrés aux employeurs qui recherchaient mon type de profil.

Cela m’a permis d’obtenir quatre entretiens en un mois, alors que je n’en avais pas eu un seul en deux mois via des solutions classiques de recrutement… Sur ces quatre, j’ai eu deux offres d’embauche avec des salaires et avantages très intéressants.

En résumé, grâce au cabinet, j’ai pu améliorer ma candidature et prouver avant même l’entretien que je possédais les compétences demandées. En plus, il a pu me présenter des offres d’emploi exclusives qui ont débouché sur mon embauche. Un vrai plus !

This entry was posted in My life.

Comment enfin arrêter les cystites ?

une femme souffrant d'une infectionLa cystite, que l’on nomme plus souvent « infection urinaire », touche beaucoup de femmes. Moi-même, je les cumulais par le passé. Si la douleur est supportable malgré les sensations de brûlures, l’impression d’avoir toujours envie de faire pipi est horrible. Si cela arrive la semaine quand vous êtes au travail, la gêne est considérable.

Continue reading →

This entry was posted in My life.

Ce que vous ne saviez pas sur moi (épisode 14) : je me suis déjà électrocutée

De toutes mes histoires, celle que je m’apprête à vous raconter est sûrement la plus affolante et la plus choquante. Eh oui, je me suis déjà fait électrocutée et c’est une mauvaise aventure que je ne suis certainement pas prête d’oublier. En France, l’électrocution est la source de 200 morts par an. Tout cela pour vous dire que c’est tout simplement très dangereux et même mortel.

Alors, vous vous demandez certainement comment j’ai pu me trouver dans cette situation ?

Cela m’est arrivé à cause de ce satané tableau électrique. Comme vous le savez, je suis une grande touche-à-tout et je voulais mettre un peu d’ordre à mon tableau. Malheureusement pour moi, ce n’était pas aussi facile et cela a failli me coûter la vie. En tentant de ranger mon tableau et ses nombreux câbles, j’ai oublié de couper l’électricité. En touchant un fil dénudé, je me suis fait électrocuter et boom ! Heureusement, ce n’était pas bien grave, alors que d’autres personnes ne survivent pas à ce type d’accident. Comme je l’ai dit, c’est très dangereux, mais j’ai été épargnée.

Je ne saurais décrire ce que j’ai ressenti mais je tiens juste à vous avertir. C’est une expérience que vous ne devrez surtout pas essayer. C’est très désagréable et il pourrait même vous être fatal. J’aimerais vous faire prendre conscience de l’existence d’un risque domestique causé par un tableau électrique défectueux ou de très mauvaise qualité (moi, c’est une bonne dose d’électricité qui m’a fait ouvrir les yeux). Après cet accident, j’ai couru acheter un nouveau tableau plus sûr et de qualité.

Maintenant nous arrivons à la partie la plus intéressante : c’est le moment où je vous prodigue mes bons conseils.

Alors, si vous souhaitez éviter une électrocution ou d’autres accidents liés à une mauvaise installation électrique, je vous conseille d’être vraiment prudent. Évitez de toucher aux fils dénudés, et vous devrez d’ailleurs les recouvrir (ou ne touchez plus à rien, c’est mieux).

Si vous constatez que votre tableau électrique fait défaut, achetez-en un autre dans les plus brefs délais. Vous pouvez choisir un tableau de marque, comme un tableau électrique Schneider. Vous pourrez vous en procurer dans les grandes surfaces, chez les grossistes en électricité ou sur Internet. Il n’y a rien de plus simple, mais n’attendez surtout pas d’avoir un accident.

Concernant les installations, évitez de jouer les supers électriciens. Si vous n’êtes pas comme moi (heureusement pour vous), faites appel à des électriciens professionnels pour vous aider. Cela risque de vous coûter un peu cher mais vous aurez au moins la vie sauve. C’est mieux de perdre quelques sous et de rester en vie.

This entry was posted in My life.

Ce que vous ne saviez pas sur moi (épisode 13) : j’ai déjà été interdit bancaire

Toujours dans l’optique de vouloir partager mes expériences, je ne vous cache pas que j’ai déjà été interdit bancaire. C’est une situation à la fois gênante et perturbante. Pour vous éviter de vivre à votre tour ce passage noir de ma vie, j’aimerai vous donner quelques conseils de prévention, mais aussi de solution.

interdit bancaire

Pourquoi les préjugés sur les personnes interdites bancaires existent-ils ?

La plupart des personnes entendent par « une personne interdite bancaire » un personnage exclusivement irresponsable, dépensière ou encore immature financièrement. Il est encore très difficile de changer cette perception actuellement. Bien que ce ne soit pas à 100% véridique, il peut s’avérer être lourd pour le moral de se réveiller un matin en étant interdit bancaire.

Par définition, une personne est dite interdite bancaire lorsqu’elle a signé un chèque sans provision que le bénéficiaire a voulu toucher. En d’autres termes, c’est comme si vous avez payé un de vos prestataires ou collaborateurs avec un chèque qui ne vaut rien. Cependant, tout le monde ne le fait pas exprès. Pour ma part, le problème est survenu, car j’ai confondu mes deux comptes bancaires. J’ai payé avec le chéquier correspondant à mon compte personnel qui n’était pas approvisionné de la somme indispensable.

Certes, vous pouvez dire que c’est dû à une erreur de planification, un manque de concentration ou de considération de ma part, mais cela s’est produit par accident. Contrairement à certaines personnes qui font exprès de signer un chèque sans provision pour pouvoir retarder volontairement un paiement, voire même de l’esquiver. Ce qui est très désolant.

Comment réagir face à une situation similaire ?

Avant tout, j’ai dû garder la tête froide et comprendre où j’ai commis une faute. Une fois le problème cerné, la première chose à faire est de vous entretenir avec l’entité ou la personne à qui vous devez de l’argent. Dans mon cas, j’ai accouru chez mon prestataire. Je lui ai expliqué que j’aurais dû lui donner un de mes chèques professionnels en lui demandant de me restituer celui signé auparavant. En échange, je l’ai réglé en espèce.

Cette démarche m’a permis d’être sûr qu’il ne se présenterait plus à la banque pour réclamer son argent. De l’autre côté, j’ai expliqué à mon banquier ma situation. Une fois cela réglé auprès de la banque de France, j’ai pu échapper à une interdiction de tenue de chéquier et une interdiction d’utiliser ma carte de crédit qui auraient pu durer dans les 5 ans.

Jusqu’où peuvent aller les sanctions d’une interdiction bancaire ?

Dans le cas où une personne ne régularise pas au plus vite sa situation auprès de sa banque, ce dernier est dans l’obligation d’appliquer diverses sanctions. Mis à part l’interdiction de tenue de chéquier pendant 5 ans, des pénalités seront aussi à payer. Actuellement, ce dernier s’élève à 22 € par tanche de 150 € non approvisionnée. Plus le montant est grand donc, plus la pénalité est importante. Dans le cas où le montant est inférieur à 50 €, il est ramené à 5 €.

This entry was posted in My life.